Notre mauvaise expérience à Bali

Il y a quelques jours j’ai été contactée par heyperiple.com pour écrire un article non pas sur notre meilleure anecdote en voyage, mais la pire. Nous avons eu de la chance de ne pas en avoir beaucoup, mais l’une d’entre elles nous a marqué. C’est évidemment avec plaisir que j’ai accepté et décider de vous en faire part.

Après une dizaine de jours à Sydney, nous étions contents de pouvoir découvrir Bali, cette belle île Indonésienne avec ses habitants accueillants… Mais nous aurions dû réfléchir à deux fois sur nos habitudes…

Lors de nos séjours en Nouvelle-Zélande et à Sydney, nous avions pris l’habitude de prendre Uber pour les trajets aéroport/hôtel et vice versa, car en plus d’être bien moins cher, le prix est indiqué à l’avance donc pas de surprise ! Et point positif supplémentaire : pas besoin d’espèces ! Le montant est automatiquement débité de votre compte bancaire.

C’est super tout ça mais en Nouvelle-Zélande et en Australie c’est une chose, en Asie c’en est une autre…

Nous étions donc confortablement installés dans l’avion non je rigole, avec une seule hâte, découvrir Bali ! 6 heures et des brouettes plus tard, génial on arrive ! Excités de revenir en Asie, on se précipite pour récupérer nos valises, on passe l’immigration, tout est ok. On cherche une banque pour retirer des roupies Indonésienne, tout n’est pas ok ! Ma carte se bloque, impossible de retirer. Jonathan y arrive, mais très peu. On change les quelques Dollards Australiens qui nous restenttout en se faisant arnaquer sur les taux de commissions . Après ça, plus qu’une chose à régler : le transport jusqu’à Ubud. Et étant donné que nous n’avions pas beaucoup d’espèces sur nous, on décide de chercher du wifi et de commander notre bon vieux Uber. Pas bien compliqué de trouver une borne, tout est ok, on fixe le point de rendez-vous.

Et là… C’est compliqué !

On descend aux arrivées, tous les chauffeurs de taxi nous sautent dessus en nous disant « taxi, taxi, taxi » on leur dit gentiment que nous attendons déjà quelqu’un. Pendant ce temps, le wifi ne capte plus, donc impossible de savoir où est notre Uber… On tourne pour le chercher, pendant que ces mêmes chauffeurs nous suivent.. On décide de retourner à l’intérieur de l’aéroport pour récupérer une connexion wifi et peut être qu’ils arrêteront de nous suivre par la même occasion… Faux espoir ! Ils sont encore derrière nous avec leurs « taxi, taxi, taxi ». On leur dit une seconde fois gentiment, non merci. On récupère le wifi, on le localise, c’est bon on va pouvoir partir ! Ou pas On redescend (tout ça en environ 30 minutes), les chauffeurs sont encore là derrière nous, mes nerfs commencent à monter, Jonathan me calme. Quelques dizaines de minutes plus tard, un monsieur nous approche discrètement et nous dit « Jonathan ? It’s you ? Follow me ». On comprend que c’est bien le Uber vu qu’il connaît son nom.

Et là… C’est le drame !

Les 3 chauffeurs qui nous ont suivis pendant près de 45 minutes courent vers nous, et nous menacent de nous « casser la gueule » si on monte avec lui… Le Uber nous dit que c’est plus prudent de laisser tomber et de prendre un taxi.. Sous le choc, on décide de retourner une nouvelle fois dans l’aéroport pour se calmer et réfléchir, tout en se faisant encore suivre par les mêmes chauffeurs !!! Ces fameux chauffeurs qui voulaient nous sauter dessus ont eu de nouveau l’audace de nous redire pour la 3Oème fois « taxi, taxi taxi ». Hors de question de monter avec eux !

Nous allons donc voir un autre taxi en donnant notre destination, et en précisant que nous n’avons pas beaucoup d’espèces sur nous.  Le prix lui convient, tout va bien ! Ou presque… Il nous demande de suivre un mec… Bon on se dit, aller on le suit.. Au final ce n’était pas vraiment un chauffeur, juste un jeune qui voulait se faire un peu d’argent. Tout s’est bien terminé, il nous a déposé à notre hôtel, j’ai pu débloquer ma carte, et on a pu retirer plus d’argent !

Après coup, nous avons raconté ces péripéties aux réceptionnistes de notre hôtel, et ils nous ont expliqués qu’il y avait de gros conflits entre les Uber et les taxis, un petit peu comme en France, et sincèrement on s’est sentis bêtes. On était très énervés, fatigués mais c’était à nous d’adapter nos habitudes en fonction des destinations, et cette guerre peut se comprendre.

Cette première impression n’était pas la meilleure mais Bali c’est aussi un tas d’autres choses, comme ces jolis paysages :

IMG_4820_Fotor

20170114_113338_Richtone(HDR)

IMG_4870_Fotor

IMG_5293_Fotor

IMG_5230_Fotor

IMG_5284_Fotor

20170116_142751_Richtone(HDR)_Fotor

IMG_5277_Fotor

Vous pouvez également voir toutes mes photos de voyages sur mon INSTAGRAM en cliquant juste ici.

Et vous, qu’auriez-vous fait à notre place ?

Quelle est votre pire anecdote voyage ?

N’oubliez pas qu’en suivant ce lien, vous avez 15 euros de remise sur votre prochain séjour sur booking.

25 Replies to “Notre mauvaise expérience à Bali”

  1. ah oui le taxi à l’aéroport m’a laissé un mauvais souvenir aussi! Prix exorbitant, de nuit en plus! Et tu as raison, chauffeur assez agressifs mais bon quand ya pas le choix 😉

    1. Ah ça fait plaisir de voir que nous ne sommes pas les seuls!

    2. Dommage que vous ne le sachiez pas avant d’arriver et demander à venir vous chercher en sortant de la zone de l’aéroport. C’est ce que j’ai fait pour ne pas avoir de problème dans d’autres endroits plutôt touristiques.

  2. Eu exactement le même problème à Paris entre taxis et uber.
    Presque à se faire frapper !

    1. C’est affolant ! Je travaille à l’Aeroport et quand je vois les taxis aux arrivées difficile de rester calme. Ils sont arrogants et insultants!

      1. C’est tout à fait ça !
        Incroyable d’être aussi menaçants !

  3. un cauchemar ces taxis de Bali, je n’ai jamais vécu rien de tel … pour l’instant !

    1. Nous non plus… c’est abusé

  4. Mdr décidément je constate que ces taxis harceleurs sont présents partout dans le monde !!
    Et le problème de la wifi quand on sort de l’aeroport Aussi mdr
    Ça aide à éviter des erreurs qui pourraient s avérer pire a l’avenir au moins!
    Gros bisoux ma belle et j’ai hâte de voir’le Début de ton voyage raconté et illustre avec la beauté d’écriture et d’humour dont tu fais preuve chaque fois

    <333

  5. Wow, quelle aventure ! 😮 C’est jamais marrant, surtout quand on vient d’arriver dans le pays et qu’on a juste envie de se poser avant de commencer à explorer !
    Je ne saurais pas trop dire de tête quelle fut ma pire aventure de voyage… Faudrait que j’y réfléchisse ^^

  6. bonjour merci de nous faire voyager depuis notre fauteuil. Histoire très émouvante bravo pour les photos magnifiques cordialement Thierry

  7. Quelle histoire, une belle entrée dans le pays ^^ mais heureusement vous en avez quand même profité ! Quels paysages magnifiques !

  8. Moi quand c’est comme ça je prends un air menaçant et je gueule sur les gens. En général ils se barrent 😂. Mauvaise entrée en matière mais ça valait le coup ! 😉 Pour la pire anecdote, j’en ai trop pour en choisir une 😂 super sympa ton blog en tout cas 👍

    1. Je voulais aussi j’ai le sang assez chaud mais mon copain me calmait sinon ça aurait pu partir en live ! Mais bon aujourd’hui on en rigole 😂 merciiiiii c’est gentil

  9. Merci pour le partage de ton histoire…Comment bien commencer les vacances haha !

  10. On peut dire que tu étais quand-même dans un beau décor. Pas top, tout de même, cette expérience. Plutôt flippante. En ce qui me concerne, je n’ai pas d’anecdote à raconter parce que je n’ai jamais voyagé. Je suis juste allée à Londres, deux jours, en 2010. Je connais l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg, mais c’est normal, c’est juste de l’autre côté de la frontière et c’est fastoche de faire les trois pays en moins de cinq minutes.

    Bon dimanche à toi, tu verras que plus tard, ces souvenirs passeront au temps de la rigolade.

  11. C est vrai c est énervant tu te tape des heures de vols tu doit être concentré parce que tu maitrise pas bien l anglais et prévoir les arnaqueurs moi sa me fout un mal de tête pas possible …mais après avec le recul sa fait partie des vacances et pour les prochaines vacances tu est plus rôde..

  12. C est vrai c est énervant tu te tape des heures de vols tu doit être concentré parce que tu maitrise pas bien l anglais et prévoir les arnaqueurs moi sa me fout un mal de tête pas possible …mais après avec le recul sa fait partie des vacances et pour les prochaines vacances tu est plus rôde..

  13. Effectivement ça donne pas trop envie mais le reste des photos prouvent que ça valait le détour quand même ! Superbe !

  14. Coucou !! J’ai vécue le même périple à la sortie de l’aéroport de Denpasar à Bali. C’est le seul point noir, mais il faut être ferme pour ne pas céder à leurs pressions. Au final nous sommes tombés sur le même cas que toi, un jeune voulant se faire de l’argent et on du le guider avec notre propre connexion internet pour trouver notre hôtel! Hallucinant !! Mais ça été le seul point noir de nos 3 semaines de rêves. D’ailleurs je te laisse faire un petite tour sur mon blog ou je raconte étape par étape notre voyage 🙂

  15. Super votre blog! J’ai voyagé aussi six mois en Australie et 9 en Asie du Sud-Est donc n’hésite pas si tu as besoin d’infos 🙂

    Par contre concernant cette mésaventure à l’aéroport de Denpasar, ce qui s’est passé est normal vu que comme dans beaucoup d’aéroports, on ne peut que prendre les taxis présents sur place.. C’est leur business!

    Bon voyage.
    Franck

    1. Merci pour le compliment 🙂

      Et pour le uber non, en Australie par exemple il y a des zones devant les aéroports pour prendre les Uber, et c’est marquer en grand 😊

    2. Mais c’est clair que je comprend aussi. Ce jour là nous n’avions malheureusement pas le choix.. 😟

  16. Ouah, comme vous avez été patients ! Quel mauvais accueil… Vous avez bien fait de ne pas monter avec ceux qui vous ont menacés et harcelés pendant 30 minutes ! C’est fou de croire qu’on peut vendre ses services comme ça… En tout cas je n’aurais pas imaginé que cette guerre Taxi-Uber existe ailleurs, mais en fait si c’est totalement logique. Merci de nous mettre en garde, car comme toi j’aurais tout de suite pris un Uber ! Maintenant je vérifierais la situation du pays avant de passer commande.

Laisser un commentaire